Pourquoi le management visuel est une méthode efficace

Pourquoi le management visuel est une méthode efficace

Publié le 29/01/2021 13:33     |    Dernière modification le 29/01/2021 13:47

Pour bien comprendre pourquoi le management visuel est une méthode efficace, il faut d’abord bien cerner ce que le management visuel n’est pas. Quand je demande lors de mes visites ou prestations en entreprise si le management visuel est en place, on me dirige parfois vers des panneaux sur lesquels sont affichés des informations à la disposition des équipes, le plus souvent des indicateurs du passé, plus ou moins bien compris ou plus ou moins bien mis à jour. Parfois on m’indique que ces panneaux sont commentés aux équipes par la direction. Cette mise à disposition d’information vers les équipes de manière descendante n’est bien entendu pas du management visuel. Tout au plus s’agit-il d’information visuelle mise à disposition des collaborateurs.

Mais alors qu’est-ce que le management visuel?

C’est bien plus que cela. Avec le management visuel, on va chercher à renforcer l’efficacité des interactions et de la communication entre les membres d’une équipe pour :

  • Partager des objectifs ;
  • Générer de la transparence sur les points de blocage rencontrés ;
  • Résoudre en commun ces problèmes ;
  • Favoriser la réactivité.

 Pour atteindre ces objectifs, le management visuel s’appuie sur deux techniques :

  • La communication visuelle pour présenter de façon structurée objectifs, modes de fonctionnement, résultats, problèmes, actions…
  • Une fréquence élevée d’animation de l’équipe autour du visuel, pour assurer la réactivité.

Ces deux techniques sont indissociables au fonctionnement de l’ensemble. Autrement dit, le tableau visuel est inopérant sans les animations de l’équipe. Ce sont ces animations qui vont donner toute sa puissance au management visuel : c’est ce que les membres de l’équipe voient ensemble, analysent ensemble et résolvent ensemble qui est important. Le tableau lui ne sert que de médiateur ou de point d’accroche.

Typiquement pour gérer des objectifs opérationnels, on préconise au moins une animation quotidienne de 5 à 10 minutes maximum. Les animations se tiennent en station debout autour du tableau. Il s’agit donc de haute fréquence d’animation, mais de courte durée. Les problèmes doivent être identifiés et résolus le plus promptement possible.  

Pourquoi ce mode de fonctionnement est-il efficace ?

  1. La visualisation des informations renforce la communication. Les informations que l’on enregistre le plus facilement sont avant tout visuelles. Cela permet aussi de faciliter des transmissions, lorsqu’un membre de l’équipe est absent, ou bien lorsque le service travaille en 2 ou 3 postes.  
  2. La fréquence d’animation renforce cette communication : toute l’équipe a le même niveau d’information, et la mise à jour est rapide.
  3. Chacun participe, peut noter les mises à jour qui le concerne sur le tableau et prendre la parole en animation.
  4. Chacun apprend des points de blocages et problèmes des autres et peut contribuer à apporter des solutions en faisant part de ses idées ou en faisant appel à son expérience. L’intelligence collective peut fonctionner.
  5. Les problèmes ont plus rapidement résolus ce qui favorise la motivation du groupe.

On peut aussi faire le parallèle avec la mise en cohésion d’un groupe ou d’une équipe qui fonctionne selon un processus en 5 étapes.

  1. Affirmer la mission de l’équipe et ses valeurs de fonctionnement.
  2. Afficher des objectifs.
  3. Structurer une organisation.
  4. Communiquer.
  5. Assurer un retour d’expérience.

On le voit, si le management visuel permet d’afficher les points 1 et 2, c’est surtout l’organisation des animations, le très fort renforcement de la communication au sein de l’équipe et la mise en capacité à résoudre les problèmes qui renforcent cette cohésion.

Le management visuel n’est pas difficile à mettre en œuvre, n’est pas onéreux, mais entraine toujours un bond en avant dans l’efficacité collective. C’est pourquoi nous recommandons sans hésiter à nos clients de le déployer.

Il y a plusieurs formes de management visuel, dont les plus diffusées sont le management visuel de performance (MVP) pour gérer des objectifs opérationnels, et la méthode OBEYA, management visuel de projet.

Nous diffusons une formation au management visuel sur une journée, (Formation management visuel et OBEYA) pour en maitriser les fondamentaux.

Frédéric Durdux
Forme depuis 2015
PARIS - Ile de France
Voir le prestataire
Est membre de Cadres en Mission
Formations phares