Pourquoi développer le management organisationnel?

Pourquoi développer le management organisationnel?

Publié le 25/03/2021 10:31     |    Dernière modification le 25/03/2021 10:36

Le management organisationnel est souvent le mal aimé des entreprises. Il y est généralement peu développé, notamment au sein des PMEs. C’est pourtant une dimension importante des processus managériaux, aux côtés du management stratégique et du management opérationnel.

 Comment ça marche?

Trois processus de direction sont essentiels au bon fonctionnement d’une entreprise. Tout d’abord le pilotage stratégique, qui oriente sur le long terme, identifie les ruptures à opérer au sein de l’organisme et les met en œuvre en conduisant le changement.   

A l’opposé, le management opérationnel gère le très court terme autour des objectifs opérationnels. Dans le management opérationnel, la résolution de problèmes et de bloquants occupe une très grande place.  Afin de rendre le management opérationnel le plus fluide et performant possible, il est nécessaire de travailler en amont pour construire une organisation efficace, qui sache prévenir l’apparition de problèmes et les empêcher. C’est le rôle du management organisationnel.

Comment développer le management organisationnel ?

La démarche de développement du management organisationnel s’appuie sur les approches processus et comprend 3 étapes.

Première étape, la formalisation de l’organisation.

Cette étape a pour objectif de décrire l’organisation de la façon la plus complète possible et ne se limite pas à l’édition d’un organigramme, qui est une part mineure du management organisationnel.

L’entreprise doit identifier les grandes activités qui sont nécessaires à ses objectifs stratégiques et opérationnels et les ériger en macro-processus. A chacun de ces macro-processus sera affecté un pilote de processus. L’ensemble des pilotes constitueront la force vive du management organisationnel, en ayant la responsabilité de le mettre en œuvre. Le rôle du pilote de décline avec celui du management organisationnel : formaliser, surveiller et améliorer l’organisation avec l’approche processus.      

Chaque pilote de processus doit donc formaliser le processus qui lui est affecté en modélisant son fonctionnement, assurant la compréhension de celui-ci par des procédures, instructions et en identifiant toutes autres attributs associés au processus (objectifs, indicateurs, risques, moyens, expertises…). Le pilote ne réalise pas nécessairement toutes les actions par lui-même, masi s’assure que le processus est suffisamment explicite pour fonctionner convenablement et qu’une communication entre les acteurs puisse s’établir sur la base de la formalisation.

Il faut avoir aussi conscience que bien formaliser le processus permet toujours d’apporter des améliorations à celui-ci.

 

Deuxième étape du management organisationnel : la surveillance

La surveillance du processus vise à s’assurer :

  • Que les acteurs comprennent bien le processus.
  • Que celui-ci fonctionne conformément aux attentes.

La surveillance s’appuie sur :

  • Les audits processus, qui sont eux aussi sources d’amélioration.
  • L’avancement des actions d’audit.
  • La surveillance d’indicateurs (maturité, efficience, etc…).

 

Troisième étape du management organisationnel : l’amélioration continue

C’est l’objectif ultime du management organisationnel : la mise en amélioration continue de l’organisme par les équipes sur le terrain. L’amélioration continue comprend deux typologies d’actions :

Les mesures préventives (diagnostics organisationnels, analyses de risques…) ;

La prise en compte du retour d’expérience, qui analyse les problèmes récurrents pour les éliminer.

Une bonne façon de maitriser l’amélioration continue est d’engager une démarche de lean management qui diffuse la culture d’amélioration en offrant une panoplie d’outils pour adresser des situations variées.

Cette troisième étape de l’amélioration continue fait la différence entre les entreprises et creuse les écarts de compétitivité. Elle est en général très bien maitrisée par les entreprise allemandes et japonaises et moins bien en France. Le management organisationnel, qui mène à l’amélioration continue, est un savoir-faire incontournable.

Aller plus loin avec le management organisationnel :

Pour faire un bilan de votre organisme avec l'audit organisationnel d'entreprise.

Pour former les pilotes de processus.

 

 

 

Frédéric Durdux
Forme depuis 2015
PARIS - Ile de France
Voir le prestataire
Est membre de Cadres en Mission
Formations phares